Rechercher

Le déclic – Ça suffit – DECIDEZ et OUVREZ VOTRE ESPRIT !

30 Aout 2021



Mon déclic à moi

Il y a 15 ans, je souffrais de maux de ventre récurrents, à un point tel que je ne pouvais plus rien faire quand cela m’arrivait.


Cela avait commencé 7 ans plus tôt. Au début, par moment, j’avais mal au ventre pendant 5 minutes. Et puis cela a empiré, de mois en mois, d’année en année. J’avais mal un peu plus longtemps, c’était un peu plus douloureux. J’ai souffert de douleurs aussi violentes que des douleurs d’accouchement, tous les mois, pendant 7 ans. À la fin, j’avais mal pendant une semaine et était obligée de rester allongée.

Plus de sport, plus de sorties, je ne pensais plus qu’à cela.


Après de nombreux examens, la médecine allopathique n’a rien trouvé et je n’avais aucune proposition de traitement. La seule chose qui me soulageait c’était une bouillote chaude et de manger très régulièrement. Après une énième semaine à en pleurer tellement je souffrais, j’ai accepté l’idée que la solution était peut-être ailleurs et que quelqu’un d’autre pouvait éventuellement m’aider. J’ai décidé de passer outre mes croyances et mes peurs pour essayer quelque chose de nouveau. J’ai eu un déclic, j’ai décidé que ça suffisait.

Je me suis alors tournée vers une psychothérapeute aux méthodes étranges. On m'avait dit, "essaye, tu verras bien, qu'est-ce que tu perds ?!"

Oh, bien sûr, mon problème n’a pas disparu en 1 séance, mais tout de suite, elle m'a dit : "ton problème est émotionnel". Au bout de 3 séances chez cette psychothérapeute, la douleur est passée de 10/10 à 3/10 très supportable. Et même s’il m’a fallu 4 ans pour me débarrasser complètement de ces maux de ventre. En chemin, j’ai changé, j’en ai profité pour m’occuper d’autres souffrances, j’ai appris à me prendre en main et à décider de quoi je voulais me débarrasser.


En 15 ans, j’ai changé. Beaucoup.

Et si aujourd’hui, je peux faire ce blog et partager tout cela avec vous, c’est grâce à ce mal de ventre.


La première étape est donc : DECIDEZ !


À Chaque déclic, sa décision

Dans votre vie, combien de fois avez-vous décider quelque chose et n’êtes-vous pas aller au bout ? Quand je dis décider, je veux dire, au plus profond de vous, vous aviez la certitude que vous vouliez quelque chose, vous étiez déterminé à l'obtenir coûte que coûte.

Je pense que la réponse est AUCUNE.

Alors, si vous voulez changer quelque chose dans votre vie, il vous faut :

  1. Un déclic, une prise de conscience et ensuite

  2. Décider.














Le reste ne sera souvent qu’une question de temps et de patience mais vous y arriverez.


DÉCIDER QUOI ? POUR QUOI ?


Le déclic ou la prise de conscience est primordial. Quelle que soit votre problématique, vous devez comprendre que vous êtes la ou le seul(e) à pouvoir vous donner l'impulsion pour une libération. Quelle que soit votre souffrance, vous ne pouvez compter que sur vous pour DÉCIDER de vous en libérer.


DECIDER ! LE DECIDER POUR VOUS ! ETRE DETERMINE à VOUS FAIRE CE CADEAU !



Il n’y a pas de problème sans solution. La solution n’est simplement pas où vous la cherchez ! Elle est ailleurs !






Quand vous êtes décidé à agir pour vous libérer, à ce moment-là et à ce moment-là seulement, vous pouvez chercher de l’aide à l’extérieur si vous en éprouvez le besoin.





Avant cela, ne comptez sur personne pour décider à votre place parce que tant que vous ne déciderez pas par vous-même, que vous ne vous donnez pas cette impulsion, les efforts déployés seront souvent stériles. Alors autant mettre toutes les chances de son côté.


De même, les mêmes causes donnent les mêmes effets, si vous avez une problématique récurrente, il va sans dire qu'il faut changer quelque chose si vous voulez un résultat différent. Changer quelque chose en vous bien sûr, parce qu'attendre que les autres ou que les circonstances changent est bien souvent peine perdue.


En résumé, quelle que soit votre problématique, si vous n'avez pas un déclic qui vous fait prendre conscience que vous en avez assez et qu'il est temps de faire quelque chose pour vous libérer, vous aurez beau aller chez le médecin ou demander à quelqu'un de vous aider, cela ne changera rien. Dans le meilleur des cas, vous aurez un soulagement temporaire ou un pansement.


Un exemple pour illustrer mon propos

Si vous passez régulièrement dans un trou et que vous vous y tordez la cheville. Vous aurez beau aller chez le kiné pour vous aider à consolider votre cheville, si vous remettez le pied dans le trou, vous aurez de fortes chances de vous tordre à nouveau la cheville. N'est-il pas plus facile de contourner l'obstacle que de s'entêter à essayer de le franchir ?

Le déclic : J'en ai marre de me tordre la cheville

La prise de conscience : Si je passe au même endroit, je prends le risque de me tordre la cheville à nouveau.

La décision : je dois changer quelque chose.


Dans cet exemple, changer quelque chose est simple, contourner le trou. Pour des problèmes un peu plus complexes, vous aurez peut-être besoin d'aide pour prendre conscience de quelque chose, pour identifier ce que vous devez changer dans votre vie.


Une problématique peut être compliquée mais en définitive, il s'agit toujours du même processus : déclic + prise de conscience + décider.


Pour Sourire et comprendre

Voici trois vidéos de quelques minutes très intéressantes que je vous recommande.



Et tout le monde s'en fout: Les émotions

Et tout le monde s’en fout: Le Bonheur

Et tout le monde s'en fout: Les problèmes




Dans l'article précédent, vous avez listé ce qui vous enquiquinait le plus. L'expérience que je vous propose ici est la suite logique du bilan que vous avez peut-être fait à la suite de l'article précédent.


Ne vous inquiétez pas, si vous ne l'avez pas fait, vous pouvez tout à fait faire cet exercice.


Expérience-Les 4 objectifs-outil très puissant pour lancer la machine

Notre cerveau est une machine de guerre très puissante mais il a besoin d’essence pour être performant. Et son essence à lui, ce sont les objectifs.


Il est donc très important d’avoir 4 objectifs à tout moment, chacun dans une temporalité différente.


Essayez de les définir et de les revoir une fois par mois. Le but n’est pas de se mettre la pression mais de se donner un but. Mettez des objectifs réalistes, un seul par temporalité, c’est important.


Estimer de 1 à 10 comment vous vous sentez dans votre vie aujourd’hui

  1. La première fois : Définir chaque objectif. Ce doit être quelque chose qui vous tient à cœur.

  2. Un objectif à très court terme – 15 jours à 1 mois - cet objectif va avoir un effet d’entrainement et vous poussera à passer à l’action.

  3. Un objectif à court terme – 3 à 6 mois ==> Celui-ci vous aidera dans la concentration

  4. Un objectif à moyen terme – 1 an ==> Celui-ci vous aidera à alimenter votre motivation

  5. Un objectif à long terme – 3 à 5 ans ==> Celui-ci vous aidera à donner du sens à votre vie.

  6. Les fois suivantes : revoir chaque objectif :

  7. Est-il atteint ?

  8. Oui ==> en définir un autre.

  9. Non ==> Est-il toujours d’actualité ?

  10. Oui - Gardez le et prenez le temps de réfléchir pourquoi vous ne l’avez pas encore atteint si c’est l’objectif à court terme, Sinon, contentez-vous de le laisser.

  11. Non - Vous avez le droit de changer d’objectif

  12. Estimer comment vous vous sentez après cet exercice : toujours de 1 à 10.

Si vous n’arrivez pas à trouver 4 objectifs de vie, alors, je vous conseille d’y revenir plus tard ou en plusieurs fois. Si vous n’avez pas d’objectifs, vous n’avez pas de but. Si vous n’avez pas de but, vous vous laissez porter par la vie, les contraintes, vous n’êtes pas moteur. Votre estime de soi risque de faire une chute vertigineuse.

La vie c’est bien Mieux que cela.


Informations sur l’exercice :

  • Quand l’utiliser ? Quand vous êtes perdu et vous ne trouvez plus de sens à votre vie, que vous avez l’impression d’être un robot.

  • Fréquences : Tous les mois.

  • Temps : 15 minutes

  • Difficulté :

  • Pour certains ce sera un exercice facile: cela veut sûrement dire que vous êtes quelqu’un qui a des objectifs très clairs.

  • Pour d’autres, il pourra sembler plus difficile ==> cela signifie que vous avez

  • soit trop d’objectifs: vous vous éparpillez ==> revenez à l’essentiel

  • soit pas assez: vous n’êtes pas moteur de votre vie ==> revenez à ce qui est important pour vous, prenez du temps pour vous

  • Efficacité : Très efficace pour les personnes qui ont soit tendance à s’éparpiller soit à ne pas vivre leur vie.

  • Mon avis : Je trouve cet outil très intéressant et il est bon de le faire au moins une fois l’an pour les habitués pour vérifier que vous avez toujours 4 objectifs. L’important est d’en avoir toujours au moins 4 mais pas trop non plus pour ne pas s’éparpiller.

  • Le but de l’exercice est vraiment de se mettre des objectifs réalisables et pas des challenges en permanence.

Je vous propose de faire au moins deux fois l’exercice des 4 objectifs. N’oubliez pas de mesurer votre ressenti avant et après.

N’oubliez pas non plus, si cet exercice ne vous attire pas, ne vous forcez pas. Ce ne sont que des propositions.


Pour aller plus loin :

· https://dev-perso.com/pourquoi-se-fixer-des-objectifs/ ce BLOG très intéressant vous en dira plus.


J'attends vos commentaires et vos questions avec impatience.


À bientôt

Nathalie


37 vues0 commentaire