Rechercher

Vous attirez ce que vous vibrez ! Vibrez donc du bonheur !

17 Novembre 2021

Il y a quelques années, je suis tombée sur un livre qui a été une révélation pour moi : Tout peut être guéri. Ce livre a littéralement changé ma façon de voir les choses. En effet, tout le monde sait que le corps physique de l’être humain répond aux lois de la physique mais le corps humain comme tout élément de la nature et de l’Univers est aussi constitué de molécules et d’atomes c’est-à-dire d’énergie.


Notre corps répond donc également aux lois de l’Energie. Ceci est très important à comprendre pour appréhender les nombreuses techniques énergétiques qui existent aujourd’hui.


Plus simplement, votre corps est constitué d’atomes et de molécules, et de ce fait, il émet de l’énergie et en reçoit.


Votre corps est un émetteur/récepteur d’énergie

Sans rentrer dans des détails complexes, nous émettons donc et nous captons de l’énergie par le biais des particules énergétiques qui constituent nos corps.


Notre corps est de ce fait entouré d’un halo énergétique que certains appellent Aura.


Quand un corps ou un objet émet de l’énergie en continu, on dit qu’il vibre ou qu’il émet une énergie vibratoire. Qui dit énergie vibratoire, dit fréquences et ondes.


Notre corps quand il est en bonne santé, rayonne avec une certaine fréquence. De même tout organe va émettre une fréquence donnée. Quand il se dérègle, ses fréquences sont également altérées.


Tout vibre donc autour de nous et en nous. Nous baignons tous dans un champ énergétique et vibratoire.


Quand vous pensez, vous émettez une vibration, une onde. Si vous pensez toujours à la même chose, vous émettrez en continu une certaine vibration.


Cela explique pourquoi nous entendons beaucoup parler de taux vibratoire et de médecines vibratoires. Ces nouvelles disciplines seront pour moi la base de la médecine de demain. De plus en plus de personnes sont attirées par ces techniques, et pour cause, ces techniques rééquilibrent non seulement le corps mais l’être tout entier.


Voici un exemple qui pour moi est flagrant. Le Zona est une maladie bien connue et est le symptôme du virus de la varicelle qui se réveille chez une personne. Ce virus se réveille en dessous d’un certain seuil vibratoire. Pour les magnétiseurs, c’est une des maladies les plus faciles à traiter car il suffit de couper le feu et de remonter le taux vibratoire d’une personne pour voir le Zona disparaitre.


Les coupeurs de feu sont une autre preuve que travailler au niveau énergétique fait des merveilles sur le corps physique.


Plus votre taux vibratoire est élevé, plus votre système immunitaire est fort et moins les virus peuvent pénétrer.


L’important pour rester en bonne santé c’est de tout faire pour maintenir son taux vibratoire le plus élevé possible.


Maintenir son taux vibratoire ? Oui, mais comment ?



Tout stress ou blocage inconscient peut entrainer une diminution de votre taux vibratoire, et même vos pensées négatives font baisser votre taux vibratoire.


Il y a mille et une façons de monter son taux vibratoire, le plus difficile c’est de le maintenir et cela passe par une hygiène de vie, de penser et surtout par un nettoyage des blocages.


L’être humain est fait pour vibrer à l’unisson avec la nature. S’il vibre à des fréquences plus basses, tôt ou tard, cela affectera son corps physique et entrainera la maladie.


Le stress devrait être l’ennemi numéro un. Plus vous êtes stressé, plus vous vous contractez intérieurement et plus vous affectez votre taux vibratoire. Donc apprendre à gérer son stress est primordial.


Certains vous dirons que le stress peut être bénéfique et je répondrais bien sûr dans une certaine mesure. Le stress devient nocif quand il est constant ou trop élevé, trop longtemps.



De même si vous passez votre temps à ruminer des choses tristes ou angoissantes, vous affectez votre taux vibratoire.


Mais il y a aussi tous les blocages inconscients qui vont engendrer une répétition de certains problèmes ou certaines situations.


Apprendre à être conscient de ce qui se passe en vous est capital pour prendre conscience des tensions internes qu’il faudra adresser ou du moins prendre conscience de ce qui vous affecte intérieurement.


Dans l’article précédent, les deux exercices présentés peuvent être des outils formidables pour maintenir votre taux vibratoire. (10 mns pour SOI et les 5 règles d’or)


Comment détecter que l’on est stressé ?


Cela peut paraitre évident mais certaines personnes sont tellement stressées et depuis si longtemps qu’elles ne s’en rendent même plus compte et pensent que c’est leur nature. Si vous avez du mal à vous coucher l’esprit tranquille le soir, ou que vous pensez aussitôt à votre travail dès le réveil, si vous avez du mal à être présent quand vous faites quelque chose ? Si vous n’avez aucun autre centre d’intérêt que votre travail ? Si vous voyez de moins en moins vos amis ? Si vous vous réveillez plusieurs fois la nuit et que vous avez du mal à vous rendormir, si vous dites souvent « je ne peux pas, je dois, il faut » ….


Ils se peut que tous ces signes extérieurs soient là mais que vous ne les voyiez plus. Demandez à votre entourage si vous êtes stressé(e), leur réponse pourrait vous surprendre.


Comment s’assurer qu’aucun blocage n’empêche la bonne vibration ?


Pour cela, nous avons à notre disposition un outil merveilleux. Notre corps.


Le pendule intérieur, être à l’écoute de son corps ou utiliser le test musculaire sont tous des moyens de détecter la présence de blocage(s).

Nous avons tous la capacité d’écouter notre corps.


Malheureusement, très tôt nous avons appris à ignorer ces signes. La bonne nouvelle est que nous pouvons réapprendre à l’écouter.


Le secret, être à l’écoute des crispations de son corps.


Faites une pause et écouter


Si vous avez terriblement envie de quelque chose, et que rien ne se passe malgré vos efforts, alors faites une pause et écouter votre corps.


Rappelez-vous, votre corps est le porte-parole de votre inconscient et votre inconscient est celui qui dirige votre vie. Plus exactement, c’est celui qui attire ce que vous vivez.


Alors si malgré tous vos efforts, rien ne change ou ne se passe, vérifier que vous n’avez pas un blocage inconscient.


Voir plus bas, les exercices proposés pour écouter.


La Loi d’attraction : Une question d’émission


La loi de l’attraction dont on entend beaucoup parler n’est pas aussi simple que certains voudraient le faire croire : Émettre une demande à l’Univers et attendre qu’elle soit exaucée.


La loi de l’attraction dit que si l’on émet une certaine vibration, l’on va attirer la même chose par résonnance.



Pour que cela marche, Il faut arriver à maintenir l’émission pour attirer ce que vous voulez.




Si vous faites la demande de trouver un nouveau travail et que vous restez enfermé chez vous, les bras croisés, il y de fortes chances que vous ne trouviez aucun travail.


Donc, si vous désirez quelque chose, il faut le vibrer. Le vibrer de tout votre être, conscient, inconscient, pensées, dans votre cœur. Ce qui veut simplement dire, si vous voulez être heureux, il faut commencer par changer vos pensées pour émettre des ondes positives. Et cela de façon prolongée et récurrente. Pour cela, il faut vous assurer que vous n’avez aucun blocage qui gênerait l’émission de la bonne vibration.


En un mot, maintenir la bonne vibration.


La « formation réticulée »


J’ai entendu parler récemment de la « formation réticulée » et de sa fonction. J’ai trouvé cette information très intéressante. Pour schématiser, c’est une sorte de filtre que nous avons dans le cerveau qui permet à l’inconscient de filtrer les informations qui remontent à notre conscience.


Ce qu’il faut savoir c’est que nous sommes bombardés en permanence de milliards d’informations et le traitement de ces informations se fait de façon inconsciente. Seuls une infime partie parvient à la conscience. Cette infime partie est le résultat du filtre qu’est la « formation réticulée ». Et devinez ce qu’il y a dans ce filtre ?


Ce sur quoi vous portez votre attention…



Donc, si vous pensez souvent à quelque chose, vous allez l’ajouter à votre « formation réticulée » et toute information en rapport avec ce quelque chose parviendra alors à votre conscience. Sinon, peine perdue. Si les informations parviennent à votre conscience, vous pouvez agir et saisir les opportunités qui se présentent. Sinon, vous n’aurez même pas conscience de ces opportunités.


Ce qui signifie que si vous focalisez votre attention sur ce que vous voulez, toutes les informations relatives vous parviendront si vous y pensez souvent.


Si par contre vous focalisez votre attention sur ce que vous ne voulez pas, vous n’allez recevoir que les informations que vous ne voulez pas et vous aurez l’impression de ne voir que du négatif.


Tout le monde sait que la réalité n’est qu’une question de perspective. Une même situation a de multiples facettes et notre « formation réticulée » est comme le filtre qui teinte cette réalité.


Quelqu’un qui se focalise sur un point négatif ne verra que ce point négatif même s’il est noyé dans un océan de positif. C’est comme voir uniquement le point noir sur le tableau blanc immense.


Le point noir ce sont vos problèmes, le blanc c'est tout ce qui va bien.


Vous avez toujours le choix ! Alors faites-le consciemment !


On a toujours le choix. J’entends déjà certaines personnes s’écrier. Ouais, facile à dire, parfois tu nais ou tu vis dans un environnement toxique et tu n’arrives pas à en sortir, tu n’as pas le choix.


Eh bien, SI !!! Je l’affirme quand même ! Vous avez le choix de votre réponse à chaque situation.


À tout moment de notre vie, on fait des choix sans même s’en rendre compte. Votre travail ne vous plaît plus, vous restez quand même, vous avez donc fait le choix de rester. Votre relation de couple bat de l’aile, malgré tout, vous êtes toujours en couple avec la même personne, donc vous avez fait le choix de rester. Et je pourrais continuer.


Ce que je veux dire, c’est que personne ne vous met un couteau sous la gorge ou un pistolet sur la tempe en permanence pour vous forcer à rester à votre poste, dans une relation ou dans une situation qui ne vous convient pas. Personne. Vous avez fait le choix de rester à un moment ou à un autre.


La plupart du temps c’est un choix inconscient. Mais c’est un choix quand même. Vous avez peut-être fait le choix en pesant les risques de partir, de rester. Mais vous avez CHOISI ! Ce n’est ni bien, ni mal. C’est juste une prise de conscience, nous faisons tous des choix, même inconscients !


De même vous avez le choix de gérer vos pensées, vos réactions, dans la majorité des situations.


Par exemple, nous passons pratiquement un tiers de notre temps au travail, alors autant que ce travail vous convienne. Et s’il ne vous convient pas, faites le bilan des pours et des contres et réfléchissez pourquoi vous restez. Faites le choix de rester ou de chercher autre chose consciemment.



Il n’y pas une bonne réponse, il y a votre réponse. Vous avez votre libre arbitre, personne ne vous force à accepter quoi que ce soit.


Et rester est un choix aussi louable que changer. Il faut du courage dans les deux cas, pour prendre ses responsabilités.


La décision de rester peut être suivie d’une décision de changer quelque chose qui rendra le choix bien plus acceptable et ne pas rester ne veut pas forcément dire tout envoyer balader.


Même dans les situations les plus difficiles, il y a un choix à faire à chaque pensée, à chaque instant, à chaque décision. Et si vous n’y arrivez pas, ce n’est pas grave, il y a toujours quelqu’un pour vous aider si vous savez regarder au bon endroit, ou tendre l’oreille au bon moment.


Qu’êtes-vous prêt(e) à changer dans votre vie ?

Si vous voulez changer une situation, il y a forcément quelque chose à changer en vous. Mêmes causes, mêmes effets. Et c’est encore un choix.


Je ne dis pas que c’est facile, ni difficile, mais nous avons tous notre part de responsabilités dans ce que nous vivons. C’est important de le reconnaitre et d’en être conscient. Car cela vous donne le pouvoir de décider consciemment.


Le pouvoir de choisir

Vous avez TOUJOURS le choix de la réponse. Ne le laissez à personne d’autre ou alors faites-le en conscience.


Quand vous reprenez ce pouvoir, curieusement, cela devient plus facile parce que vous reprenez votre part de responsabilité et que vous le faites en conscience au lieu de subir impuissant.



Expériences / Exercices


Expérience 1 : Expérimentez son pendule intérieur


  1. Mettez-vous debout, les bras le long du corps (pas comme sur l'image).

  2. Respirez profondément, soufflez.

  3. Concentrez votre attention sur votre hara – voir image - le point au centre du corps

  4. Respirez profondément. Plusieurs fois.

  5. Dites « Je m’appelle votre prénom » à haute voix.

  6. Laisser votre corps aller et noter comment il se comporte dans les 3 secondes suivantes après avoir prononcé la phrase.

  7. Noter vos sensations sur votre cahier (agréable, pas agréable, lourd, léger, stable, instable, vers l’avant, vers l’arrière …).

  8. Rester bien concentré sur votre hara.

  9. Dites « Je m’appelle n’importe quoi » à haute voix et laisser aller votre corps.

  10. Noter vos sensations sur votre cahier (agréable, pas agréable, lourd, léger, stable, instable, vers l’avant, vers l’arrière …)

Vous devriez ressentir des sensations différentes. Si ce n’est pas le cas, recommencer en laissant bien votre corps aller. Ne verrouiller aucune articulation. Ne tombez pas non plus !


Quand l’utiliser ? Jusqu’à ce que vous ayez confiance dans ce test.

Fréquences : Plus vous le faites, plus fiable sera le résultat.

Temps : 30 s

Difficulté : Facile.

Efficacité : Très utile. Surtout la première partie en cas de stress, quelques respirations centrées sur son hara, permet de se calmer.

Mon avis : Cet exercice permet de se reconnecter à son corps, la première partie permet de se centrer.


Exercice 2 : Choisir en accord avec son inconscient

Prenez un choix que vous avez à faire, vous hésitez entre deux produits ou deux décisions à prendre.

Notez chaque option sur un bout de papier, une par bout de papier.

  1. Inspirez profondément

  2. Mettez votre attention au niveau de votre hara.

  3. Laisser votre corps aller, détendez-vous

  4. Prenez chaque option à tour de rôle dans la main sans regarder ce qu’il y a d’écrit sur le papier pour ne pas influencer le test. (Faites-le avec une autre personne si besoin) et laisser votre corps aller. Noter les sensations pour chacune.

Vous devriez avoir un papier pour lequel vous ressentez les mêmes sensations que lorsque vous faites le test avec votre prénom. Si aucun n’est très franc, recommencez plus tard.


Quand l’utiliser ? Chaque fois que vous hésitez sur un choix à faire.

Fréquences : Plus vous le faites, plus fiable sera le résultat.

Temps : 30 s

Difficulté : Facile.

Efficacité : Très utile.

Mon avis : Cette exercice permet de retrouver la confiance en son intuition.


Exercice 3 : Remettre de la conscience dans une situation qui ne vous convient pas

Prenez une situation qui ne vous convient pas – commencer par une situation pas trop difficile. Exemple : vous ne supportez plus d’être toujours celui ou celle qui sortez la poubelle.

  1. Faites deux colonnes sur une feuille de votre cahier

  2. La première colonne sera si vous continuez à sortir la poubelle

  3. La deuxième colonne si vous ne la sortez pas

  4. Dans chaque colonne, noter ce que cela vous apporte et ce que cela vous coûte.

  5. Encore une fois soyez sincère, personne n’ira lire votre cahier.

  6. En général, noter ce que cela vous coûte dans les deux colonnes devrait déjà vous éclairer sur le choix à faire.

  7. Maintenant tout en bas au milieu, notez si un compromis permettrait de vous satisfaire.

Ce petit exercice parait tout simple, mais si vous le faites en conscience, non seulement, vous apprendrez à vous connaitre mieux mais le fait de faire un choix en conscience allègera le poids de la situation comme par miracle.


Quand l’utiliser ? Quand vous vous sentez perdu et ne savez pas quoi choisir.

Fréquences : A chaque fois que vous avez l'impression de subir une situation.

Temps : 2 mins.

Difficulté : Facile.

Efficacité : Très utile.

Mon avis : Le bonus de cet exercice est qu’il permet de redonner à chaque situation sa vraie priorité, de sortir du mode robot et soumission.


Pour aller plus loin :

J'espère que cet article vous a plu et que ces astuces vous aideront.


N'hésitez pas à partager et à laisser un commentaire si le cœur vous en dit et/ou si vous avez des questions.


À bientôt

Nathalie





36 vues1 commentaire